Tout sur les voitures de sport » Revue de la Golf 8 GTI 2022

Revue de la Golf 8 GTI 2022

Bien sûr, elle n’a jamais été la voiture la plus rapide. Certaines des générations intermédiaires (Golf 3 et 4) ont été un peu douteuses. Cependant, aucune voiture à hayon ne peut prétendre au statut de culte et à l’attrait de masse dont la Volkswagen Golf GTI a bénéficié au fil des ans.

Classe, mais sans classe, la GTI est aux voitures à hayon ce que la Porsche 911 est aux voitures de sport. Elle est également relativement accessible par rapport aux standards des voitures de performance.

Mais la Volkswagen Golf 8 GTI est-elle à la hauteur de ses légendaires prédécesseurs ? Après son lancement en septembre dernier, nous avons passé une semaine avec la dernière sportive VW pour savoir si elle a la recette gagnante.

Moteur et performances

Golf 8 GTI arrière
Golf 8 GTI 2022

Commençons par regarder sous le capot. La Volkswagen Golf 8 GTI est propulsée par une version améliorée du moteur à essence turbo EA888 de 2,0 litres. Les modifications apportées lui confèrent 15 cv et 20 Nm supplémentaires, ce qui porte le total à 245 cv et 370 Nm.

Et oui, les rivales comme la Hyundai i30 N sont techniquement plus puissantes, mais d’une certaine manière, la sportive allemande semble plus rapide que les chiffres le suggèrent.

Bien sûr, nous ne parlons pas ici d’accélération à couper le souffle. Pourtant, la Golf GTI satisfait avec son accélérateur ultra réactif et son accélération vive et sans effort. Il ne faut que 6,4 secondes pour atteindre 100 km/h, selon les déclarations d’usine. Sa boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports, parfaitement calibrée, joue un rôle déterminant à cet égard.

Comment se comporte-t-elle ?

Golf 8 GTI roue
Golf 8 GTI 2022

Malheureusement, la GTI est devenue un peu corpulente. Cette génération 8 pèse 1 463 kg, mais les ingénieurs de Volkswagen ont fait un excellent travail. Ils ont affiné le châssis pour s’assurer que son agilité générale ne change pas.

Compte tenu de son poids et du fait qu’ (contrairement à la Golf R) elle est entraînée exclusivement par les roues avant, la sportive allemande se comporte très bien. Elle inspire une réelle confiance lorsqu’elle est poussée à fond dans les virages.

Des réglages de suspension revus et un nouveau sous-châssis en aluminium lui permettent de rester à la pointe du progrès. Le système de contrôle Vehicle Dynamics Manager s’occupe du blocage de différentiel XDS et des amortisseurs adaptatifs sont en option. Si vous creusez assez profondément dans le menu central d’info-divertissement, vous trouverez également les fonctions ESC Sport et ESC Off. Celles-ci rendent les choses un peu plus ludiques.

La direction est solide, parfaitement équilibrée et fournit juste assez de retour dans les virages rapides.

Le confort allemand

Tout cela est bien beau, mais pour une utilisation quotidienne, vous allez vouloir une certaine qualité de confort. La Golf 8 GTI impressionne énormément à cet égard. Bien sûr, il y a un peu de fermeté, comme on s’y attend d’une voiture de performance. Mais rassurez-vous, la conduite est loin d’être inconfortable. En fait, il y a beaucoup de voitures non performantes qui ne sont pas aussi confortables que la Golf.

Comme on peut s’y attendre à ce niveau, il y a quelques modes de conduite avec lesquels les conducteurs peuvent jouer. Ceux-ci sont facilement accessibles par un bouton  » modes «  sur le tableau de bord. Le réglage « Sport » n’est pas bruyant et assourdissant comme l’équivalent dans d’autres voitures. Ce dernier n’essaie pas de maintenir les vitesses trop longtemps, ce qui est très appréciable. On peut se contenter de rouler en mode Sport toute la journée, tous les jours, sans avoir envie de passer à un réglage plus confortable.

Un nouvel habitacle peut-être trop numérisé ?

Golf 8 GTI intérieur
Intérieur Golf 8 GTI 2022

Concernant l’habitacle, on peut dire que le plus grand écart de conception de la Golf 8 est son cockpit entièrement numérique. Le designer d’intérieur avait sûrement une obsession pour les lignes épurées. Il n’y a pas de boutons rotatifs, presque pas de boutons sur ce tableau de bord et presque tout a été avalé par le grand écran d’info-divertissement de 10 pouces.

Comme nous l’avons constaté dans des voitures avec des configurations similaires, cela se traduit par beaucoup plus de recherches dans les menus pour des fonctions de base comme le contrôle de la ventilation. Certes, ce n’est pas la pire configuration que nous ayons rencontrée. Il y a au moins un bouton de raccourci facile à atteindre pour les commandes de climatisation. Cependant, la configuration de l’écran rend plus difficile de changer des choses comme la vitesse du ventilateur que si des commandes conventionnelles avaient été utilisées. Cela pourrait entraîner une distraction au volant.

Il est intéressant de noter que de nombreux boutons du tableau de bord et du volant sont des capteurs tactiles sensoriels. Les conducteurs peuvent également s’attendre à un combiné d’instruments numériques hautement configurable. Ceux-ci sont beaucoup plus intéressants à regarder grâce à des graphiques nets et colorés, y compris des motifs en nid d’abeille dans les cadrans.

Mais la GTI est-elle pratique ? En montant à l’arrière, l’espace pour les jambes est un peu juste, mais il devrait être parfaitement tolérable pour les trajets en ville. Le coffre de 374 litres est tout à fait normal pour ce type de voiture.

Équipements et options

Nous ne pouvons pas conclure une discussion sur l’intérieur sans affronter la liste des équipements de série et des options.

Bien sûr, il faut payer plus cher pour beaucoup d’équipements. Vous y trouverez beaucoup de choses comme un système audio Harmon Kardon, des phares IQ Light à matrice de LED, un régulateur de vitesse adaptatif, un toit ouvrant panoramique et un système d’info-divertissement Discover Pro avec GPS. Même la caméra de recul est en supplément. Le contrôle adaptatif du châssis avec amortisseurs électroniques vous coûtera une petite somme supplémentaire.

De série, la Golf GTI roule sur des jantes en alliage de 18 pouces « Bergamo », mais un jeu de jantes de 19 pouces « Adelaide » peut être obtenu en option, mais pourquoi compromettre la qualité de roulement ?

Mais qu’est-ce que vous obtenez de série dans la GTI ?

Selon Volkswagen, la version « standard » est équipé de sièges en cuir GTI Vienna, du régulateur de vitesse, du régulateur de distance de stationnement, de l’éclairage ambiant à 30 couleurs, de la radio Composition Media avec App-Connect, de la recharge de téléphone par induction, du démarrage sans clé et du volant multifonction chauffant gainé de cuir.

Conclusion

La Volkswagen Golf 8 GTI est une évolution logique de ses prédécesseurs. Depuis la génération 5 et, bien qu’elle n’offre pas nécessairement de sensations fortes en conduite, elle continue d’impressionner en tant que voiture polyvalente à bien des égards.

Elle est rapide, dynamique et confortable. D’une part adulte, mais encore assez jeune pour vous rappeler pourquoi vous aimez les voitures en premier lieu.

Fiche technique

  • Moteur : 2,0 litres, 4 cylindres, turbo
  • Transmission : automatique à 7 vitesses à double embrayage
  • Transmission : Traction avant
  • Puissance : 245 cv à 5000-6000 tr/min
  • Couple : 370 Nm à 1600-4300 tr/min
  • Consommation de carburant : 7,0 l/100 km (revendiqué)
  • Consommation de carburant : 10,4 l/100 km (testé)
  • Garantie : 3 ans/120 000 km
  • Plan d’entretien : 5 ans/90 000 km
  • Prix : àpd 43.210,00 €

Ajouter un commentaire